Playlist novembre 2015

12244480_1141892002507664_1601332778413353802_o

Une playlist particulière, forcément. Un mélange de morceaux trouvés au hasard de mes pérégrinations, sites habituels, mais aussi trouvés lors de la radio éphémère de Good Morning Paris ; tous ceux liés au film de Terrence Malick car je trouvais que la musique classique était de circonstances. « Knight Of Cups » est un film magnifique, une « inconsolable solitude » comme dit Alexandre qui m’a fait paradoxalement un bien fou. J’y suis allée seule et je me suis oubliée dans la quête de cette homme perdu ; je le suis tout autant que lui. J’ai renoué avec une oeuvre grâce à ce film poétique, probablement celle que j’ai écoutée le plus quand j’étais enfant « Peer Gynt ». J’éprouvais une passion absolue et je ne compte plus les mercredi après-midi passés dans le salon où Peer retentissait. La musique classique a cela de particulier qu’elle colle à la peau du destin de l’humanité (Romain Gary):

Capture d’écran 2015-11-28 à 11.22.43

knight-of-cups-christian-bale-trailer-01-570x315

Il y a aussi le morceau rageur de Kate Tempest « Europe is lost » en réaction aux attaques terroristes du 13 novembre. Parce que l’agressivité n’est jamais très loin.

Évidemment que l’ombre du 13 novembre plane sur cette dérisoire playlist : les up and down sont ceux que j’ai éprouvés lors de ces derniers jours entre l’émotion qui gagne brutalement, la peur insidieuse et l’envie d’oublier, un retour illusoire à la normale.

Le retour de Zazie dans mes écoutes, ça faisait extrêmement longtemps : « Tais toi » que j’ai eu très souvent envie de dire ces derniers temps et cette évidence qui m’a parfois retenue « je ne peux pas penser comme si j’étais toi ». Zazie qui clôture après que Faada Freddy ait ouvert les « hostilités  » avec « Reality cuts me like a knife » parce que c’était le cas.

M.I.A qui débarque avec sa chanson « Borders », que ce drame ne nous fasse pas oublier celui des autres. Beaucoup d’electro parce qu’il y a eu souvent des instants où les mots étaient inutiles. La découverte par hasard de « Nancy From Now On » de Father John Misty que j’ai écouté en boucle comme « Half The World Away » d’Aurora, les deux morceaux consolants. « Eleor » de Dominique A que j’irai bien rejoindre. Cette envie viscérale de fuir… Un endroit à l’abri. Get Well Soon comme un espoir, quel joli nom de groupe. Oui nous irons mieux bientôt…

Bref, une playlist probablement maladroite, mais qui me ressemble je crois en ce moment.

J’espère que tout ou partie vous plaira.

Cette vieille dame que j’ai chopée dimanche dernier en train de taguer un mur. Et son message universel auquel je crois fondamentalement.

12246967_1144508452246019_2670396512016695688_n

11235275_1144508468912684_4791337844206432652_n

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.