Journal de bord #NothingNew

© Pierre Amoore
© Pierre Amoore

1er janvier

J’ai décroché au fur et à mesure des jours et je suspends mes comptes facebook et twitter. Je me sens déjà moins encombrée par les contenus. Je m’achète un cours de danse classique pour le 12 février. J’ai hâte !

3 janvier.

Ça me manque. Enfin, c’est pas exactement ça. J’ai envie de dire « Oh j’adore « This is us » ! » ou « regarde comme ma fille est belle ». « Mon dieu Homeland a repris ». Bon forcément comme je regarde plus les actus, je peux pas crier « mais quel gros con XXX ! ». D’ailleurs c’est marrant, 3 ou 4 fois, des gens viennent me voir en me demandant si j’ai vu tel truc dans les actualités. Non. Explique-moi. Je clique sur les mails que je reçois : promotion, notification. C’est quasi pavlovien. Cliquer. C’est ridicule. Incontestablement, je suis plus relax.

6 janvier.

Oh les petits mots gentils de ceux qui se sont aperçus que j’étais plus là. Trop chou ! Merci, merci, merci ! Sinon, les réseaux ne me manquent pas du tout, je n’y pense pas trop, j’ai plus le temps.

9 janvier

La légèreté. Voilà ce que j’ai retrouvé. Je ne sais rien donc je ne balance plus de sujets. Comme je ne suis plus empêtrée dans les actus, je ressens moins le besoin d’avoir automatiquement des discussions de fond. Il y a quand même un « phénomène » qui m’intrigue, c’est ce foutu besoin que j’ai de cliquer sur des trucs. Ma série est en train de charger, clac je ne regarde plus les réseaux sociaux comme avant pour passer le temps, je clique sur mes mails de promo. Du shopping en somme. Je n’achète rien pour autant, mais on dirait que je ne sais plus passer 5 minutes sans cliquer sur un lien quand je suis en attente chez moi ou au bureau. Je pourrais continuer mon bouquin à la place, non ? J’ai rajouté une règle ou je ne sais plus si je l’avais décidé, je n’écoute que radio nova. Je triche sur les films et les séries…

15 janvier

Je vous jure que c’est pas si dur. Pas pratique c’est certain, je ne compte plus le nombre de fois où il faut passer par FB. Comment font les gens sans ?! Je réalise ce que ça peut représenter de bosser comme community manager. Comment font les gens avec ?! Je déjeune avec une amie qui exerce ce métier. Sans déconner comment fais-tu pour supporter d’être tout le temps dans la mêlée ?!  Je clique moins ; je crois. Je vais à l’émission Brutus le 17 janvier. Je vais tricher et me faire une compilation de l’actualité. Ou je tente d’y aller ignare. Pourquoi pas ?

19 janvier

Bon, OKAY, j’ai triché. Je triche de plus en plus. J’allais quand même pas me pointer sur Brutus complètement ignare donc j’ai regardé les actus. Un peu. Montebourg était intéressant et l’émission plus vivante, c’était bien cool. J’ai fait un selfie et je l’ai posté sur instagram; pire j’ai répondu aux commentaires. Je n’ai pas coupé ce réseau là parce que je suis ma fille et puis on a les règles qu’on s’impose hé ho ! Je pense que c’est très compliqué de fermer définitivement ses comptes réseaux sociaux une fois qu’on y a été longtemps, c’est comme le téléphone. Après faudrait se tenir à un usage raisonné.

 

 

20 janvier

Bon, je suis sur instagram. Le truc vachement bien avec instagram, c’est que j’ai aucune notifications. J’y vais quand je veux et ça c’est intéressant ! Peut-être qu’il faut simplement supprimer les notifications qui poussent à aller voir. Par curiosité ; saine ou malsaine. Cesser d’être sollicitée par des saloperies d’appli comme un bourdonnement sans fin. Ça c’est simple à mettre en place pour ne plus être pollué.

23 janvier

Un facebook vous manque et tous les anniversaires sont dépeuplés. Ha bordel, bravo ! Je les compte sur les doigts de la main ceux et celles qui y ont pensé. C’est pas grave, ce n’est pas important. On est le 23 et dans 7 jours, je reviens. Cette joie de retrouver tout le monde ! C’est passé vite en fait.

24 janvier

Les gens qui chantonnent me tapent sur les nerfs. Je suis dans le bus et il y a une nana qui chantonne, c’est marrant comme dans le bus ces gens à qui on a dû dire une fois qu’ils avaient une jolie voix et qui depuis pensent qu’ils enjolivent la vie d’autres gens pensent que c’est une merveilleuse idée d’en faire profiter tout le monde. Je pourrais commettre des meurtres. Bon, pourquoi je dis ça ? Parce que c’est précisément dans ces moments-là que twitter me manque. Parce que twitter sert aussi à ça, tous ces instants qui t’énervent, te font rire et que tu as envie d’exprimer. T’appelles pas un pote pour lui dire « tu sais quoi, j’ai failli buter une gonzesse parce qu’elle chantonnait du Céline Dion ».

29 janvier

Bilan. J’ai pas pu tenir tout ce concept de #NothingNew, mais l’essentiel a été respecté. Ça m’a fait du bien, je sais à nouveau pourquoi je vais venir sur les réseaux sociaux. J’ai retrouvé l’envie. Par contre je vais supprimer toutes les notifications. J’irai quand je voudrais sur les réseaux sociaux. Je vais faire le ménage dans mes feeds, être plus draconienne, exigeante. En fait face à ce déversement d’infos, je veux éviter l’horizontalité, tout au même niveau et je suis la seule (pour moi) à pouvoir réinstaller de la verticalité. Je n’ai toujours pas réinstallé FB et twitter sur mon portable et je ne suis pas certaine de le faire.

J’ai lu.

nancy-huston---lignes-de-falautrequonadoraitlivre_galerie_311crue_philippe-forest

J’ai adoré le Maynard (as usual), je n’ai pas fini le Cusset, mais je le dévore, j’adore le style, je n’ai jamais fini « Crue » qui m’a gonflé et il faudrait pour bien faire au vu de la construction même que je relise le Huston.

IMG_20170129_094135_665

J’ai lu le bouquin de Cécile. Ça m’a beaucoup touchée. Je ne saurais mieux dire que Violaine : « Incontournable témoignage d’un coeur fissuré par l’absurdité du 13 novembre 2015. Une écriture coup de poing à travers laquelle Cécile Helleu tisse les phrases avec la finesse d’une dentellière. Un hymne très personnel à la vie et aux fils parfois si ténus qui la maintiennent. Une série de coup de bols et un coup de gueule. A lire absolument… »

Et au chapitre de Cécile, j’ai eu la joie de revoir Pierre que je n’avais pas croisé depuis 1994. Il est presque inchangé, il a toujours cette espèce de désinvolture classe et probablement feinte comme si la vie était toujours facile, comme une politesse, une élégance. Il m’a ouvert la porte et m’a dit « Ce sourire ! ». Et il avait raison et on me l’avait pas dit depuis longtemps : mon sourire retrouvé. Il est parti vivre en Californie depuis des années et il a constaté en revenant à Paris ce que qui m’a poussée à « sortir du monde » quelque temps, ce qui l’avait poussé à partir : ces prises de tête, cette atmosphère plombée de jugements comme un poison, la joie de vivre oubliée comme un paradoxe. Rappelons nous ce que disait ce commentaire posté sur le N-Y Times le lendemain du 13 novembre :  » Aucun pays ne profite aussi bien de la vie sur terre que la France« . Que s’est-il passé ?

J’ai vu « This is us ». Un petit miracle de « feel good série », intelligent et positif. J’ai repris Homeland avec plaisir. « Better things » qui m’a fait hurler de rire. Je ne sais plus si j’avais parlé de Fleabag. Cette nana est cinglée. J’ai vu « Her » où j’ai trouvé Isabelle Huppert parfaite. J’avais vraiment aimé le livre périlleux de Djian de toute manière. Je suis allée au cinéma mater « Rogue One » #StarWarsForever. Et je vais courir voir « lalaland » parce que dans cette timeline agitée l’objectif est toujours :

Feel good moments.

Je vais tâcher de m’y tenir car je vais bien mieux qu’il y a un mois.

Et vous ? Comment ça va ?

4 commentaires sur “Journal de bord #NothingNew

  1. C’est un plaisir que de lire ces mots.

    J’ai un sourire en me disant que la Vie et ses mouvements font que je ne me suis quasiment pas connectée depuis 1 mois. Et que, depuis 4-5 ans que je me tiens à distance du trop plein d’actu, je respire mieux.

  2. Coucou !
    tu m’as inspirée, je me suis lancée …
    J’ai eu le déclic hier en voyant passer une photo du Bataclan non floutée sur twitter. Le dégoût, la colère de trop et j’ai relu ton billet.
    Twitter, je gère, mais Facebook c’est galère car je me rends compte que j’avais pas mal de comptes associés, notamment Spotify …
    Ma première étape va être d’acheter des livres !
    Bises et à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.