Mes 5 albums préférés du début d’année

2 mai 2015 2 Par Catnatt

Mes 5 albums préférés du début de l’année. 3 morceaux par album dans une playlist pour tenter de vous les faire découvrir si vous ne les connaissiez pas.
 
1/ Clarence Clarity “NO NOW”
 
Il va probablement sembler insupportable à beaucoup d’entre vous, mais j’aime beaucoup la sensation inconfortable qui se dégage parfois de certains morceaux. Ce type est un croisement improbable de Prince et de Connan Mockasin et Consequence of sound l’a très justement surnommé le Pop Frankeinstein… Probablement mon album préféré, je n’arrête pas de l’écouter en ce moment. C’est funky, parfois indigeste, très très bien construit, dur et pourtant les mélodies sont à tomber.
 
Youtube Clarence Clarity
 
artworks-000107761786-m1b5o5-t500x500
 
2/ Lower Dens “Escape From Evil”
 
Découvert avec “Nootropics”, je les suis attentivement. Une cure de légèreté pour ces adeptes de la cold wave dans ce nouvel album. Une particularité : pendant longtemps, j’ai cru que c’était un mec qui chantait, il n’en est rien, c’est une jeune femme, Jana Hunter. Même si “Escape From Evil” m’emporte moins que “Nootropics”, il n’en reste pas moins qu”Electric Current” est une des chansons que j’écoute le plus : je la trouve irrésistible.
 
Youtube Lower Dens (Ribbon Music)
 
27029-escape-from-evil
 
3/ Hindi Zahra “Homeland”
 
Haaaaa la charmante Hindi ! Un indispensable de cette année ! Cette berbère est partout chez elle, les influences sont internationales – blues, rock, Cuba, Brésil, Europe de l’est – c’est un album qui ressemble à un monde sans frontières. Et quand elle chante en français, je suis encore plus séduite, surtout quand elle finit ce morceau en convoquant l’Espagne et le Maroc. En ces temps troublés, c’est apaisant… Pas très étonnant qu’elle ait nommé son album “Homeland”. À noter que la photo de la pochette est à tomber, je l’adore.
 
Youtube Hindi Zahra
 
11081358_10153949516329460_8994459249294036948_n
 
4/ Sufjan Stevens “Carrie & Lowell”
 
Qui ne connait pas Sufjan Stevens (si vous pouvez m’indiquer comment on prononce ce foutu prénom par la même occas..) ? Le truc avec cet artiste, c’est que je n’ai jamais aimé un disque en entier, je fais des castings. Et là, miracle j’aime tout et le sujet n’y est certainement pas étranger : probablement “mon” album le plus personnel. Pas d’artifices, la production y est minimaliste parce que le propos y est essentiel, la folk y est juste un écrin. À chaque fois que je l’écoute, je suis retournée… “We’re all going to die” (Fourth Of July)
 
Youtube Sufjan Stevens (Asthmatic Kitty Records)
 
carrie-and-lowell
 
5/ Fyfe “Control”
 
Je serai toujours une indécrottable fan de tout ce qui s’apparente plus ou moins au trip hop. Je suis tombée dans la marmite Portishead-Massive Attack et même si le genre évolue, il continue d’exister dans nos casques. Aujourd’hui, c’est Fyfe qui apporte sa contribution même si on le range dans le fourre-tout de l’electro pop. À 25 ans, celui-ci réussit à nous livrer un album extrêmement sensuel en fait.
 
Youtube Fyfe
 
Fyfe-Control
 
Un guest : Villagers “Darling Arithmetic”. Je ne suis pas sûre que ça soit mon album préféré de lui, je cherche, écoute encore, pourtant si vous avez 5 minutes à consacrer à “Soul Sirene”, c’est une merveille ! Conor reste un de mes chouchous car il est un des meilleurs songwriters du moment, c’est incontestable et il est absolument à voir en concert.
 

 
J’ai essayé de les proposer sous un autre format que Spotify, mais c’était trop compliqué. Il manquait trop de choses sur Youtube.