“Construire des crèches nuit-il au plein-emploi ?” enjeux et perspectives à 23h55

24 mars 2016 2 Par Catnatt

En ce moment, j’vous jure, j’en bouffe de la connerie, au ptit déj, au café de 10h, au déj, au goûter, à l’apéro, au dîner, même la tisane de 23h et je reste calme (enfin à peu près) mais enfin ! Quelqu’un a réussi à me faire sortir de mes gongs.

Pour comprendre, je vous invite à lire cet article chez Marianne (dont je ne suis pas spécialement fan) et pour que tout soit bien clair, je vous renvoie à la source, ce sublime article du Figaro.

CeQQwYZW4AAk3kX

En bref, Anne de Guigné, journaliste au Figaro, spécialiste des finances, nous explique que la France a du retard par rapport à ses voisins européens parce que les femmes y travaillent à taux plein à hauteur de 43% contrairement aux autres où la moyenne est à 37.


(Je te laisse méditer longuement sur cette phrase)

Je t’offre également le titre : “Construire des crèches nuit-il au plein-emploi ?”

Tu vois où elle veut en venir ?

Moi, quand on me sort des âneries pareilles, j’ai tendance à raisonner jusqu’au bout, le bout du bout étant l’absurde.

Partons du principe totalement biaisé et farfelu que les femmes s’occupent plus des enfants et qu’elles se tapent en grande majorité les tâches ménagères. Oui, je sais c’est de la science fiction.

Alors, admettons que du jour au lendemain “on” décide qu’on arrête d’avoir des crèches. J’ai cherché le nombre de personnes que ça mettrait au chômage, j’ai pas trouvé. Mais le figariste va me répondre que ce sont essentiellement des femmes.

Sé pa fô.

Donc plus de crèches, cqfd les femmes vont devoir arrêter de travailler parce que je sache si on pas de garde pour son enfant, on peut pas travailler à temps partiel. Ou alors la nuit, quand il dort. Éventuellement.

Aparté : à ce sujet une étude récente et très sérieuse a démontré que le bébé figariste dort et ce dès sa naissance 9 heures d’affilée par nuit car le bébé figariste est naturellement responsable et bien élevé contrairement au reste de l’espèce humaine qui se réveille toutes les 3 heures. Pour bouffer. Ou te vomir dessus. Ou faire caca. Ou juste pour te faire chier et sache-le c’est particulièrement accentué chez les familles de gauchistes.

Mais reprenons notre démonstration rigoureuse : ou tu bosses plus ou alors on a des places en crèche à temps partiel. Anne de Guigné ne précise pas. Ce qu’il y a de remarquable dans cette histoire, c’est que les femmes qui ont les moyens de se payer une nounou (avec ou sans mari/compagnon/compagne etc) elles peuvent continuer d’être à temps plein, elles, même quand elles ne travaillent pas, oui je parle de ces femmes qui ont coiffeur à 10h, manucure à 11, lunch à 13, shopping à 14, tea time à 16, massage à 18 et qui rentrent éreintées après une dure journée de labeur.

À temps partiel, tu gagnes en moyenne 1122 euros**. Ton loyer en moyenne est de 614** euros charges comprises. Il te reste 508 euros. Là-dessus tu dois manger. Anne de Guigné n’a pas encore eu d’idée lumineuse à cet épineux problème, j’attends sa solution. Si tu manges, faiblarde que tu es, tu vas dépenser en moyenne 396 euros. L’étau se resserre. Il te reste 112 euros pour l’électricité, les dépenses médicales, le transport et éventuellement le téléphone, mais entre nous là je trouve que tu abuses un peu hein. À ce stade, tu n’as pas pu acquérir de pelure pour affronter le winter (is coming).

C’est là que le figariste va m’expliquer que tu es forcément en couple et que donc tu as forcément les moyens, enfin si tu travailles à temps partiel sinon tu as 352 euros de plus par rapport au budget que je viens de décrire youhou ! (salaire moyen du français moyen 1474 euros**). Qu’est ce qui se passe si tu as l’outrecuidance de divorcer, on ne sait pas. Ha si ! Tu vas toucher une pension alimentaire !

Peut-être.

Parce que si tu tombes dans les 40% qui sont impayées, t’as pas de bol. Ou t’es con, on ne sait pas, rien n’est précisé (encore) à ce sujet.

Le figariste va me dire “mais il y a l’état et les allocations !”. Depuis quand le figaro est pour les allocations ? ^^ C’est pas eux qui titrent dans des variations subtiles “LA FRANCE DES ASSISTÉS” !! Faudrait voir à être un chouï cohérent les gars, surtout quand on a touché en 2013 36,8 millions et en 2014 16 millions 179 637 euros de subventions de l’État ( et qui a et c’est toute la beauté de la chose servi probablement à payer le salaire de Anne de Guigné. À temps plein…)

Je ne vais pas évoquer la constitution ici, qui il paraît, explique vaguement (quoique depuis quelques temps, on en doute…) que nous sommes tous libres et égaux, il ne s’agit pas ici d’interdire le temps plein aux femmes, que nenni ! Il s’agit juste de les foutre dans la merde.

C’EST PAS PAREIL !

En plus, regarde-moi dans les yeux comme Cahuzac dans ceux de Bourdin : si tu ne travailles plus, tu vas pouvoir enfin t’occuper correctement de ta famille et de ta maison. Regarde-moi et dis-moi depuis combien de temps tu n’as pas nettoyé tes joints de carrelage à la brosse à dent ? Est-ce que tu as tes 43 classeurs home organizer Fly Lady ? Est-ce que ton évier est VRAIMENT propre ? (Oui les fly ladies sont totalement obsédées par l’état de leur évier de cuisine, je n’ai jamais compris pourquoi, il faudra que je me penche sur ce sujet ce soir vers 23h55).

Je te regarde et je te juge, sache-le. Pense que tu pourrais livrer des tupperwares (oui tu vas pouvoir enfin te réinscrire à des réunions tupperware, remercie Anne s’il te plait) à ton mari sur son lieu de travail : une chaussonade chèvre-épinard pesto, quelques tranches de filet wellington et un entremet framboise chocolat blanc.

Donc je résume :

Tu arrêtes de travailler quand tu as des enfants pour qu’enfin le chômage soit éradiqué en France et qu’ El Hombre retrouve sa place (spécial dédicace à Éric. Zemmour) ; en somme, tu te sacrifies pour la nation. Et puis travailler, en vrai, ça fait chier, tout le monde le sait, ce n’est pas épanouissant : trop de liens sociaux, trop d’estime de soi quand on a un job valorisant. Tu t’éparpilles ma fille alors que ton instinct maternel-féminin-ancestral-originel-génétique te pousse, tu le sais bien, à vouloir te concentrer uniquement sur ta famille. Anne de Guigné ne t’explique pas comment tu vas vivre en ne travaillant pas, mais tu sais l’argent c’est très surestimé de nos jours. Ou tu bourres tes chiards de xanax la nuit pour aller travailler à temps partiel et exclusivement te payer un toit, à bouffer et éventuellement te chauffer. Mais c’est pas grave, parce que la France s’est enfin relevée. Nous noterons que cette situation est vécue chaque jour par des milliers de femmes et c’est peut-être pour soulager leur solitude et leurs galères qu’Anne de Guigné souhaite que nous les rejoignons dans un grand élan de solidarité. Elle est sympa Anne de Guigné en fait, c’est une altruiste qui voit grand.

Les femmes sont enfin retournées à la maison. ALLELUIA !

OH UNE NOUVELLE MARQUE DE CÉRÉALES !

OH UNE NOUVELLE MARQUE DE CÉRÉALES !

Il y aura bien sûr quelques irréductibles sans grands moyens qui continueront à vouloir travailler à temps plein. Mais elles ne feront pas d’enfants, c’est ballot. Et si jamais un complot international voyait le jour où des femmes, stupides forcément, décideraient de ne plus se reproduire, c’est fatalement le taux de natalité qui partirait en cacahuètes (faut-il rappeller celui de l’Allemagne et son nombre effarant #ironie, de crèches, ce pays merveilleux dont on loue à tour de bras la gestion implacable ? Enfin, sauf pour les migrants*, je crains que l’instant de faiblesse solidaire de Merkel ne lui ait coûté cher). Et qui dit taux de natalité en berne, dit système par répartition qui se pète la gueule. Je parie qu’Anne de Guigné te dirait qu’il faudrait tout privatiser, mais chaque chose en son temps…

D’abord les femmes, on s’attaquera au reste par la suite…

* Il semblerait que si le taux de natalité baisse et menace le système, il faille faire appel à des migrants pour continuer à alimenter la matrice. ATTASSION, ça se trouve le figariste est peut-être de gauche en fait.

** non je n’ai pas pris le temps de linker mes sources. Il est 23h55, j’ai envie d’aller me coucher, figure-toi.T’as qu’à chercher, bordel,espèce d’assisté !!