De l’ombre de Jeff Buckley et de la lumière de Patrick Watson

 

 

Auteur non identifié

Patrick Watson :  » CLOSE TO PARADISE »

 

Se poser le temps d’une écoute solitaire

 

Pas si loin du paradis

 

La voix, flirtant avec les fantomes des Buckleys, père & fils réunis

 

Une musique « enchantée, point de contact lumineux entre le désir et le monde » *

Une parenthèse hors la vie

 

D’un album à quatorze morceaux:

 

de la douceur

des jours de pluie

de l’amour

de la lourdeur

de la contemplation

de l’étrange

du reve

des promenades nocturnes

de la chute

de la béatitude

du calme avant la tempete…& de la tempete

de l’échappée belle

du sens à donner aux choses

de la solitude

De l’ombre de Jeff Buckley

De la lumière de Patrick Watson

 

http://www.patrickwatson.net/site_content.php

http://www.myspace.com/patrickwatson

 

* »un etre enchanté, un point de contact lumineux entre le désir & le monde » PAUL AUSTER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.