Chère Carla Sarkozy

9 mars 2012 15 Par Catnatt

Chère Carla Sarkozy,

 

Juste une petite lettre pour te demander gentiment de retourner à ta guitare – note que je n’ai pas dit à la maison, je te renvoie à ton métier – avant de dire de plus grosses conneries que tu ne l’as déjà fait.

 

“Il travaille 20 heures par jour, donc j’ai peur qu’il meure, qu’il tire trop sur la corde”. (lors de l’émission C à vous du 8 mars 2012)

 

Pauvre chouchou. Tu sais Carla, moi, ceux qui travaillent 20h par jour, j’ai tendance à penser qu’ils ne sont pas très organisés. Tu as peur qu’il meure, ma pauvre chérie ?! Tu sais, la santé, surtout la santé, c’est important la santé #bonneannée, ça passe avant tout. Si tu as peur, tu lui demandes de ne pas se présenter, c’est simple et ça a le mérite de vraiment respecter les 65 millions de Français qui ont d’autres préoccupations que l’état cardiaque de ton mec.

 

Ce chantage affectif auquel tu te livres toi et ton mari est la chose la plus pathétique à laquelle j’ai assisté en politique depuis que je suis en âge de comprendre. « Je ne me représenterai pas si les Français ne veulent plus de moi », « j’ai peur qu’il meure », gnagnagna.

Tu veux que je te dise, Carla ? ON S’ EN FOUT ! Tu t’intéresses toi aux suicides qui ont eu lieu à France Télécom, parce que trop de pressions, trop de phrases assassines, trop, trop… Tu t’intéresses au sort réel de ceux que l’on licencie économiquement ? Tu t’intéresses à la mère célibataire qui trime et a dû choisir entre se chauffer ou payer son loyer cette année parce que c’est la merde et que les gens n’arrivent plus à joindre les deux bouts ? T’as peur qu’elle meure ? Tu veux que je te parle de notre femme de ménage, qui cumule trois boulots 9h30 par jour, et je ne te compte pas les transports ; vit avec son fils dans un logement insalubre  où la flotte dégouline des murs et attend un putain de logement social depuis 10 ans ? T’as peur qu’elle meure elle aussi ?! Ou ta priorité va à ton mec qui vit à l’Elysée, a un médecin personnel et est pris en charge totalement pour ses problèmes de santé ?

 

Il se passe quoi ? De mauvais résultats à ses bilans médicaux ? Très bien, c’est une information dont les Français devraient disposer.

 

Je ne crois pas que ça soit le cas. Je crois que toi et ton mec vous êtes des toxicos du pouvoir. Je crois que vous êtes prêts à tout pour rester à l’Elysée, y compris et surtout s’il faut descendre encore plus bas. Tu as renié tes convictions de gauche (qui ne devaient pas être bien accrochées à ton cœur hein…), tu rentres dans la campagne, tu nous fais des poses ahurissantes pendant les meetings – les mains jointes, la madone, hasta la vista baby, elle est de retour – et maintenant tu déballes tes états d’âme de femme dévouée et inquiète ? Quelle indécence…

 

Toi qui étais si piquante, tu es devenue dégoulinante. C’est écoeurant. Je te croyais intelligente, quelle déception, tu nous prends vraiment pour des cons. Tu sais quoi ? Toi et ton mec, vous arrivez presque à me faire regretter l’époque bling bling. C’est dingue non ? Oui, je crois bien que je préférais la grande époque de la droite décomplexée, celle des yachts et du Fouquet’s, l’hyper activité, les rolex, Bolloré et les copains. Cela avait nettement plus de gueule.

 

Parce que la droite émotive, tremblante, baignant dans le chantage affectif, aimez-nous, aimez-nous sinon nous allons crever, aimez-nous sinon vous ne nous reverrez plus, tant pis pour le bilan, oui nous avons commis des erreurs, pardon, mais c’était la faute de Cécilia et Carlita s’inquiète tellement, ça me donne envie de hurler.

 

Et puis ça manque singulièrement de panache, tu ne trouves pas ? Tiens, tu sais quoi, ma grande, si t’as rien d’autre à foutre que de te répandre dans les médias en chialant sur ton mari, je te suggère de relire « Cyrano de Bergerac ». Ca te remettra les glandes lacrymales en place.

 

ROXANE, défaillante

Cyrano !

Tous reculent épouvantés.

CYRANO

Je crois qu’elle regarde…

Qu’elle ose regarder mon nez, cette Camarde !

Il lève son épée.

Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !

Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !

Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile !

-Qu’est-ce que c’est que tous ceux-là !- Vous êtes mille ?

Ah ! je vous reconnais, tous mes vieux ennemis !

Le Mensonge ?

Il frappe de son épée le vide.

 

Tiens, tiens ! -Ha ! ha ! les Compromis,

Les Préjugés, les Lâchetés !…

Il frappe.

Que je pactise ?

Jamais, jamais ! -Ah ! te voilà, toi, la Sottise !

-Je sais bien qu’à la fin vous me mettrez à bas ;

N’importe : je me bats ! je me bats ! je me bats !

Il fait des moulinets immenses et s’arrête haletant.

Oui, vous m’arrachez tout, le laurier et la rose !

Arrachez ! Il y a malgré vous quelque chose

Que j’emporte, et ce soir, quand j’entrerai chez Dieu,

Mon salut balaiera largement le seuil bleu,

Quelque chose que sans un pli, sans une tache,

J’emporte malgré vous,

Il s’élance l’épée haute.

Et c’est…

L’épée s’échappe de ses mains, il chancelle, tombe dans les bras de Le Bret et de Ragueneau.

ROXANE, se penchant sur lui et lui baisant le front

C’est ?…

CYRANO, rouvre les yeux, la reconnaît et dit en souriant

Mon panache.

RIDEAU

Edmond de Rostang

 

Ps : “Cyrano De bergerac” existe en film. Non mais j’dis ça rapport au fait que  lire un bouquin c’est peut-être trop compliquéOu trop demandé, on ne sait plus. En plus c’est avec Gérard Depardieu, il paraît que c’est votre copain… #Villepinte #meeting