7 commentaires


  1. ·

  2. ·

  3. ·
  4. Toscaelucevan
    ·

    J’aime comment vous racontez cette chanson qui est la vôtre.Mon père chantait des airs d’Opera dans la voiture.Quand j’entends « E lucevan le stelle….. » c’est tout un film qui se déroule devant mes yeux.Il faut beaucoup de danse et de pardon pour combattre le chagrin provoqué par certaines notes de musique. En même temps et paradoxalement c’est ce chagrin là qui donne de la force.

    Répondre
  5. Catnatt
    ·

    Bonjour 🙂

    Merci pour votre commentaire.

    Je reste très surprise par le succès de ce billet (il a été publié ailleurs)

    C’était un texte écrit très spontanément, vraiment sans calcul et sans quasi aucune correction. Un texte qui venait du coeur, le style importait peu.
    C’est peut-être ça que les gens ont senti 🙂

    Répondre

  6. ·

  7. ·

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *